mardi 25 mars 2014

Un programme de portable vraiment obligatoire?

Les ordinateurs portables ont envahis les établissement scolaires depuis quelques années, un simple passage dans une salle de classe confirmera cet énoncé.

Toutefois, je me questionne quant à l'utilité de cet outil dans les cours universitaires. Je m'explique.

Dans le bacc en communication, l'achat d'un portable de marque Apple est obligatoire. Pourtant, à chaque session de mon parcours universitaire, j'ai été dans l'obligation d'acheter de multiples manuels de cours et des recueils de notes de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel. Beaucoup plus de la moitié de toutes les lectures que j'ai eu à faire tout au long de mon baccalauréat ont été sur des feuilles, et non sur mon écran. Alors, pourquoi obliger les étudiants à débourser 2500$ pour l'achat d'un ordinateur?

Je suis le genre de personne qui s'assoit à l'arrière dans la grande majorité de mes cours. J'ai donc une merveilleuse vue sur toutes les pages Facebook de mes confrères et consoeurs. Quelle plus belle vision qu'une centaine de jeunes adultes, tous présents en classe, qui partagent la dernière publication de 9gag, devant un professeur qui s'époumone devant son support visuel? Je vous le dit, c'est impressionnant.

Je pourrais compter sur les doigts d'une seule main les occasions où un enseignant a demandé aux étudiants d'utiliser le portable devant eux. Une recherche Google, une connexion Facebook, peu importe ce que c'était, et très peu d'entre eux ont répondu à l'appel. Dans ce cas, pourquoi obliger les étudiants?

Ma réflexion porte donc davantage sur la vision des professeurs quant aux ordinateurs portables présents dans chaque classe? Est-ce un outil essentiel? Un détournement de l'attention des étudiants? Comment pensez-vous qu'ils devraient réagir?

1 commentaire:

Caroline Savard a dit…

Je renchéris sur cette position du portable pas tout à fait indispensable à la formation universitaire. On parle beaucoup de l’endettement étudiant, on constate que les jeunes sont de plus en plus coincés dans leurs finances, qu’ils font des achats dont la valeur dépasse parfois leurs moyens. L’achat d’un ordinateur portable de marque Apple peut justement être une brique de plus sur cet amoncellement de dettes et de dépenses superflues.

Pendant mes trois années de Bacc, mon entourage m’a questionnée sur la pertinence de mon achat d’un Macbook Pro. Parvenue au terme de ma formation, je n’ai aucune bonne justification valable à leur fournir. Personnellement, je n’aurais pas complété mon Bacc sans un ordinateur portable pour m’aider dans mes travaux, mais je ne vois vraiment rien qui justifie l’achat d’un ordinateur aussi performant et dispendieux que celui d’un Macbook Pro. Bien sûr, ce sont des outils performants, et évidemment ils sont plaisants à utiliser, mais leur performance n’est vraiment pas indispensable pour effectuer une formation qui ne demande presque uniquement du traitement de texte sur un logiciel issu de la fabrique Microsoft.