mercredi 26 mars 2014

L'avenir de la télévision


La programmation télé, c’est aujourd’hui une part de plus en plus grosse du temps d’antenne réservée à la téléréalité. Ce sont souvent des émissions importées d’ailleurs, notamment des États-Unis, qu’on double à peu de frais ou qu’on achète déjà adapté dans des versions européennes. Ce genre de programmation ne coûte pas cher, et n’encourage personne ayant un talent particulier.

C’est dommage de voir le glissement du contenu de la télévision vers des émissions vides de sens et d’intérêt. Tant de personnes ont du talent, des idées et de la créativité, mais n’ont pas de plateformes de diffusion pour leurs concepts originaux et intéressants. Les bons contenus migrent peu à peu vers le web, ce qui fait que la télévision perd de son lustre.

De plus, cet essor des émissions de téléréalité glorifie cette tendance à l’égocentrisme et à la quête de célébrité instantanée qui afflige la société occidentale. Certains membres du star-système ne sont connus que pour leur participation à une émission de téléréalité et n’ont en aucun cas fait éloge d’un quelconque talent comme c’est le cas de Snooki, participante de Jersey Shore’s, par exemple.

1 commentaire:

justine bouchard a dit…

Je suis tout à fait d’accord avec toi! Voir des gens à la télévision qui n’ont aucun talent particulier, aucune passion (mis à part leur propre personne), je trouve ça totalement inutile, voire abrutissant. Des émissions comme Jersey Shore’s font même de ces gens sans intérêt leur principal attrait. Selon Alain Evrard, « Les participants doivent être dotés d’un narcissisme surdimensionné qui leur permettra de vivre cette expérience sans trop de remise en cause ni culpabilité » (Psychologie, en ligne : 6). Mais qu’en est-il des téléspectateurs ? Qu’est-ce qui pousse un grand nombre de personnes, majoritairement des jeunes, à regarder ces émissions ? C’est probablement dû en partie au plaisir de regarder les autres dans leur quotidien, dans leur banalité. Selon le psychothérapeute Alain Tarnier : «Voyeurs et exhibitionnistes, nous le sommes tous potentiellement, car la vision est une source d’excitation plus ou moins intense selon les individus» (Psychologie, en ligne : 5). Je crois qu’il est dommage, bien que le voyeurisme fasse partie de la nature de beaucoup de gens, que les médias diffusent autant d’émissions de téléréalité. Même si ces émissions sont très populaires, j’ai de la misère à croire que les jeunes ne soient pas capables s’intéresser à une autre sorte de contenus, quitte à montrer la vraie vie, mais cette fois de gens vraiment intéressants.

Taubes, Isabelle. Psychologie.com. En ligne. «Télé-réalité : la fausse vie des vrais gens». http://www.psychologies.com/Culture/Medias/Articles-et-Dossiers/Tele-realite-la-fausse-vie-des-vrais-gens Consulté le 26 mars.