mercredi 26 mars 2014

La ville de Toronto a-t-elle honte?

C'est ce qu'Olivia Chow, candidate à la mairie de Toronto, croit. En effet, elle déclare que son adversaire, l'actuel maire de Toronto Rob Ford, a fait de la ville un «un embarras international». Rob Ford et Olivia Chow ont profité d’un débat télévisé pour s’insulter et remettre en question les compétences de l’un et l’autre.

Pourquoi est-il plus important, en politique, de démolir son adversaire que d’offrir des idées intéressantes? Cela me désole de constater que c’est la tactique employée par nos politiciens, et ce depuis très longtemps. Oui, il est important de pouvoir juger du caractère de ceux qui désirent être élus comme nos dirigeants, mais cela ne devrait pas venir avant leurs propositions politiques. Il serait si bon pour notre société et notre système démocratique que la classe politique cesse ces enfantillages et prennent leurs responsabilités. Malheureusement, s’ils s’adonnent tous à ces comportements, c’est que ça doit marcher et si ça marche, c’est certain qu’ils n’arrêteront pas.

1 commentaire:

Catherine Mailloux a dit…

Je suis tout à fait d'accord avec toi. Ce qui m'enrage le plus, ce sont les commentateurs qui, constamment, finissent par élire un «gagnant» à la fin de chaque débat. Selon moi cela encourage cette pratique de «salissage» public et contribue à ce qu'elles soient encore plus médiatisées.

Je crois comme toi qu'il serait bien plus intéressant que les politiciens se «challengent» sur des idées innovantes, qu'ils se surpassent par rapport à leurs adversaires en proposant des idées plus géniales les unes que les autres, au lieu de s'insulter ouvertement.