vendredi 28 mars 2014

La Course aux stages



Chaque année, plus de 500 étudiants en droit de toutes les universités du Québec offrant un programme de formation en droit participent à la course aux stages, de janvier à mars. En participant à la course, l’objectif est de décrocher un stage, habituellement dans un « grand» cabinet de la « grande ville», en vue du stage obligatoire à entreprendre à la suite du Barreau, par exemple. De janvier à mars, et même toute l’année en fait, l’atmosphère est donc à la compétition, et à la performance. Performande non dans le sens de se dépasser soi-même, mais dans celui de dépasser les autres. En cas de réussite, la « valeur» d’une personne grimpe au plafond. Ce sont les « chanceux» du groupe. En cas d’échec, le candidat perd sa valeur aux yeux des autres, et à ses yeux. Je dramatise un peu, mais en gros, c’est ça.

Une étudiante diplômée en droit civil a décidé de trouver une alternative à cette sélection très sélective, pour ceux qui désirent apprendre, mais pas nécessairement dans les « grands» cabinets. C’est le cas de Nikolitsa Katsoulias, qui a créé un groupe Facebook d’échange d’opportunités d’emploi et de stage pour les étudiants en droit.  C’est comme une Course aux stages 2.0. Cela permet de réduire le stress d’un grand nombre d’étudiants, de les aider dans leur recherche, de leur donner une opportunité qu’il n’aurait peut-être pas eue autrement, et de leur donne un peu de motivation aussi. Bref, tout le monde part un peu sur le même pied, et la compétition est moins néfaste. Je trouve cette petite « rébellion» et ce concept en général très inspirant. 

http://www.droit-inc.com/article12133-Alternatives-a-la-course-aux-stages-les-etudiants-prennent-le-relais

1 commentaire:

Blogger a dit…

DISCOVER How You Can Master Your Habits And Reprogram The Subconscious Mind To Get Any Result You Want In Your Personal Growth and Fulfillment!

Introducing... Procrastinating Your Procrastination!