vendredi 21 mars 2014

Le système de justice

En lisant les quotidiens, je me suis questionné sur notre système de justice :

Earl Jones, un des plus grands fraudeurs économique de l'histoire sort de prison.
Guy Turcotte, le meurtrier de ses 2 enfants, aura un deuxième procès.
Des agresseurs sexuels s'en tirent avec des travaux communautaires.

Est-ce que nous faisons l'égalité entre les droits des victimes et des criminels ?

Je suis d'avis que non. Notre système judiciaire n'est pas efficace, et perd sans cesse de la crédibilité. Je ne comprend tout simplement pas la logique de la justice.

Plusieurs se décourage devant les coûts et la longueur de la démarche. Ils n'auront pas droit à la justice. On pense à Claude Robinson, qui a hypothéqué sa vie devant son acharnement à vouloir cette justice. Il est le meilleur exemple pour démontrer que quelque chose ne tourne pas rond.

 Tout citoyen DOIT avoir le droit à la justice. C'est beau, mais dans les faits, c'est pas vraiment ça qui arrive.

Cela est un avis personnel, mais j'ai l'impression que les juges donnent des sanctions en oubliant qu'il y a eu des victimes.

Est-ce que nous pouvons nous fier sur notre système judiciaire? Est-il toujours juste et est-il possible que les causes des plus petits partis soient entendus ?

Je suis d'avis qu'il est certainement mieux que d'autres pays dans le monde, ou leur système est 100% corrompu. Des endroits où l'on ne peut que se faire justice soi-même.




1 commentaire:

Audréane Lafond a dit…

Je suis tout à fait en accord avec toi !
Fréquemment, selon moi, on assiste à des situations « on efface et on recommence ».
Il me semble difficile d’avoir totalement confiance en notre système judiciaire puisque, trop souvent, aucune ligne directrice ne semble être suivi.

Chaque jugement nécessite un laborieux travail de cas par cas, bien sur, mais ne sommes nous pas dans une société de droits, basé sur la jurisprudence? Mais là, encore, comment celle-ci peut-elle se constituer de façon solide quand on y décèle autant d’incohérence et de retour sur décisions (particulièrement lorsqu’il y a eu plaidoyer de culpabilité) ?

Il s’agit bien sur là d’un avis personnel, formulé sans profondes connaissances des dossiers. Par contre, de façon générale, je trouve difficile de ne pas adopter une perspective cynique quant au système de justice, particulièrement en ce qui attrait au cas que tu as soulevés.

J’aimerais cependant avoir l’avis des avocats experts pour ce genre de dossier et quant à l'accès du public, de façon générale, aux informations transmises.