lundi 17 mars 2014

Game of thrones de George R. R. Martin :là où le bien et le mal sont remis en question

George R. R. Martin, écrivain américain, connu pour la série romanesque Game of Thrones. C'est un des seuls auteurs à remettre en question l'éthique, et ce avec brio.
Dans ses livres, il utilise la vision manichéenne, c'est-à-dire de trouver une explication rationnelle à un acte cruel. En effet, selon lui, un « méchant » a aussi ses raisons.
L'auteur remet ici en question les principes de bien et de mal (le bon et le mauvais). Personne n'est à l'abri d’un châtiment et les gentils ne sont pas toujours vainqueurs. L'histoire se situe au moyen âge dans un monde imaginaire qui pourrait se situer en Grande-Bretagne.
Comme dans tous les romans, il y a les gentils et les méchants. Ces derniers contrairement à ce qu’on a l’habitude de voir ne gardent pas toujours l’étiquette du vilain. La morale explique souvent les causes de leurs actes. 
Un exemple (parmi tant d'autres): Cersei Lannister entretient une relation incestueuse avec son frère jumeau, qui est le père de ses trois enfants, alors qu’elle est mariée au roi du Trône de fer.
Un acte que l’on peut trouver immoral. Finalement, on apprend que dans sa famille, ça fait plus de 300 ans qu’ils vivent dans la consanguinité pour préserver leur sang.
L’éducation et une morale différente de celle qu’on a l’habitude d’avoir peuvent aussi expliquer un acte improbable.

 Je ne dis pas que dans une série comme celle-là tous les actes sont justifiables. Je souligne seulement le fait qu’il est intéressant (pour une fois) de voir l’autre côté de la médaille (la justification de leur acte).

http://fr.wikipedia.org/wiki/George_R._R._Martin

2 commentaires:

Caroline28 a dit…

Comme des millions d'autres fans, moi aussi j'aime beaucoup le concept hors de l'ordinaire de cette série. La question du pouvoir est centrale dans Game of Thrones. Même si elle a été abordée et débattue dans d'autres séries, la question de pouvoir n'a sans doute jamais de manière aussi claire, jamais par ceux qui l'ont exercé avec cette intelligence et par ceux qui sont dépositaires de l'autorité. Sans que cela ne soit jamais prononcé, l'idée est que le pouvoir est une manière de regarder le monde et d'inscrire son action dans celui-ci.
Ce qui est intéressant c'est que malgré que ce soit une série fantastique, Game of Thrones est une série transposable à de nombreuses situations de la vie. Cela ressemble de près à la politique, au monde de la finances et surtout c'est une «lente réflexion sur le fonctionnement de l'humanité».

Blogger a dit…

BlueHost is ultimately one of the best hosting company for any hosting plans you might need.