dimanche 23 mars 2014

Sommes-nous vraiment rendus individualistes?


L’apparition des communautés virtuelles va-t-elle interagir par rapport aux relations humaines telles que nous les connaissions ? Il y a quelques années à peine, avec la montée en force du Web, plusieurs d’entre nous croyaient que cette nouvelle technologie allait nous rendre de plus en plus individualisme. En effet, cette crainte avait du sens, car beaucoup d’Internautes délaissaient les rapports sociaux pour communiquer virtuellement par MSN, MIRC, Palace, etc. Étrangement, cela ne s’est pas produit. Grâce à l’apparition des communautés virtuelles telle que Facebook, les Internautes ont commencé à se rassembler entre eux (amis, proches, collègues, personnes partageant les mêmes passions, etc.) et cela a même permis de créer de véritables gestes de solidarité et d’entre-aides. L’exemple de la compagnie de jus Oasis qui a attaqué en justice une petite commerçante (Olivia’s Oasis) illustre très bien à quel point les Internautes peuvent être solidaires grâce aux réseaux sociaux. Brièvement, ce litige opposait la grosse compagnie de jus Oasis (Lassonde) contre une petite fabricante de savons qui utilisait le mot Oasis pour ses produits. En fait, la compagnie Lassonde voulait protéger sa marque de commerce et monopoliser le terme Oasis. Une fois que l’animateur Guy A. Lepage a appris cette nouvelle, il l’a commenté sur son compte Twitter (suivi par 104 600 personnes). Cet incident s’est vite propagé sur le Web et a créé un très grand mouvement de sympathie. La force des communautés virtuelles a contraint Lassonde à justifier publiquement son comportement en publiant leurs explications sur leur page Facebook. Ce lien est très intéressant, car il fait la chronologie des évènements; https://www.axialdev.com/blogue/2012/04/les-jus-oasis-lassonde-dans-la-tourmente-des-reseaux-sociaux/#.USvkMesdPU4. Il est donc ridicule d’affirmer que les nouvelles technologies numériques affaiblissent les liens sociaux, car il est dorénavant plus facile de communiquer. L’information circule plus facilement et surtout plus rapidement, ce qui peut être un facteur positif afin de rester socialement actif.


2 commentaires:

Priscille Gélinas a dit…


Je dois dire que je ne suis pas entièrement d’accord avec le point de vue de Gabriel. Il est vrai que les nouvelles technologies numériques ont des avantages en matière de communications interpersonnelles. Par exemple, de nos jours, il est beaucoup plus facile de garder contact avec des gens à travers le monde grâce aux réseaux sociaux comme Facebook. Par contre, je considère que ces technologies ont effectivement contribué à rendre les gens plus individualistes. Nous n’avons qu’à nous référer à des situations banales de nos vies. Il est arrivé au moins une fois à tout le monde de souper entre amis et de devoir faire compétition avec les téléphones intelligents qui prennent beaucoup trop de place tout au long de la soirée. Je pense que nous faisons partie d’une société qui accorde beaucoup trop d’importance aux technologies, et ce, au détriment des relations interpersonnelles. Donc, il serait nécessaire d’utiliser ces technologies de façon modérée afin de, oui, entretenir nos relations à distance, mais sans oublier les plus importantes qui sont celles de personne à personne.

Marie-Pier Côté a dit…

Je ne suis pas d'accord avec Gabriel non plus. Il est vrai que les réseaux sociaux ont leur force et réussissent d'une façon incroyable à mobiliser les gens. Cependant, il a un deuxième tranchant au couteau; il est désormais trop facile de communiquer. Il est désormais trop facile de dire ce que l'on pense à quelqu'un et on se sent tellement intègre, mais est-ce vraiment respectueux de dire des choses importantes via les réseaux sociaux? Laissez-moi douter