mardi 25 mars 2014

La voie d’évitement


Au cours de cette campagne électorale, les différents chefs de partis ont tous un point commun : celui d’avoir évité de parler de tout ce qui se rattache à l’enseignement supérieur et au financement des universités. Face à cette fuite qui risquerait de soulever les passions de la population, on peut se demander s’il est éthique de bannir un sujet par  le biais de diverses stratégies électorales afin de préserver la bonne foi des électeurs envers un parti ?

Est-ce qu’en évitant d’afficher ses couleurs face à un sujet d’une telle importance on rend réellement service à la population ? Ne prend on pas celle-ci pour dupe en faisant fi du legs  tout de même récent du «Printemps érable» ? Il est certain qu’en regard d’une stratégie électorale pure et dure, un chef doit éviter tous les pièges possibles, mais en regard de son devoir envers une population dont il souhaite guider et améliorer le sort, est-il normal de laisser celle-ci dans l’ombre et ce sur des enjeux concernant la jeune génération. Certes, d’autres sujets ont été tout autant évités que ceux concernant les étudiants, mais selon moi les étudiants de demain doivent être pris en considération et ce en union avec les ambitions de nos chefs.

http://www.ledevoir.com/societe/education/403322/Education-un-sujet-tabou

1 commentaire:

Blogger a dit…

BlueHost is one of the best hosting provider for any hosting services you need.