mercredi 4 décembre 2013

Le téléphone cellulaire, un vrai GPS!



Une nouvelle révélation montre que la NSA est maintenant capable de suivre des millions de personnes avec les téléphones cellulaires que celles-ci possèdent. Cette révélation a été dévoilée par Edward Snowden qui est maintenant en Russie. Seulement 1% des informations ont été révélées par cet ancien consultant. L’agence américaine serait capable de stocker des informations provenant des appareils de communication sur des centaines de millions d’entre eux. Les données sont estimées à 5 milliards de données de localisation par jour. Les données recueillies comprennent notamment la durée des appels et les numéros appelés. Ce processus est réalisable grâce aux câbles qui relient les différents réseaux mobiles dans le monde. Deux sociétés inconnues pour l’instant collaboreraient avec l’agence de renseignement à cette fin. Cette collecte de données permet également de retracer les mouvements et d’avoir les relations des gens. Une avocate de l’ACLU s’est positionnée sur cet enjeu en disant que la vie privée des gens n’était pas du tout respectée dans cet acte. Le volume de donnée enregistré et emmagasiné est de 27 térabytes ce qui équivaut à deux fois la Bibliothèque du Congrès, la plus grande au monde. Depuis cette révélation, des sénateurs se sont proclamés contre cette activité en souhaitant changer la loi concernant le USA Fredom Act.
Cette révélation ne me surprend pas du tout. Je me suis toujours demandé pourquoi le cellulaire avait été inventé. Il facilite certainement la communication, mais parfois les inventions peuvent servir à plusieurs usages. Je pense que les données recueillies sont illégales, car elles ne respectent pas les droits et libertés de la personne. D’un autre côté, cette méthode de collecte de données peut être utile pour retracer des criminels et des actes de violence. Pour le reste, je pense que la loi devrait encadrer cette activité qui d’après moi touche grandement la vie privée des millions de personnes.

Source : La Presse. « La NSA géolocalise des centaines de millions de cellulaires ». En ligne. http://www.lapresse.ca/international/dossiers/sous-surveillance/201312/04/01-4717675-la-nsa-geolocalise-des-centaines-de-millions-de-cellulaires.php

1 commentaire:

MatriQua a dit…

La vie privée oui, mais à quel prix? Je ne suis pas contre cette pratique, car un GPS d'intégrer dans les cellulaires peut être très bénéfique socialement. Comme tu le mentionnais pour retrouver des criminels, mais également pour retrouver des personnes disparues ou qui se sont fait enlever! Et, personnellement je crois que si nous n'avons rien à cacher, nous n'avons rien à craindre de ce genre de technologie.