jeudi 5 décembre 2013

Le Cyber Monday


Probablement que vous en avez tous un peu entendus parler cette année, car le marché du Cyber Monday a littéralement explosé en 2013. Ce marché, qui dure une journée, soit le lundi suivant le Thanksgiving, est en hausse depuis quelques années aux États-Unis. D’ailleurs, c’est tout près de 2 milliards de dollars qui ont été dépensés lors de la plus récente édition.  

Cependant, pour ma part, je dois avouer qu’il y a une semaine à peine, je ne connaissais absolument rien de cette vente où les prix des produits chutent drastiquement, mais uniquement sur le net.  Peu importe, moi qui n’ai pas l’habitude de courir les ventes, j’ai vraiment trouvé que ça me correspondait mieux que les autres journées du type « Black Friday » ou encore « Boxing Day ».  J’ai pu trouvé l’article que je cherchais depuis quelques semaines, à une fraction du prix que je l’aurais payé normalement. De plus, contrairement aux autres ventes, où l’on doit plus souvent qu’autrement attendre de longues heures et où l’on peut voir des gens perdre leur « bon-sens » pour se procurer le produit de leur choix, le Cyber Monday permet de rester confortablement assis dans son foyer ainsi qu’une économie de temps remarquable lors de l’achat.

Certains s’opposeront à cette vente et diront que ce n’est qu’un autre outil pour pousser le consommateur à dépenser toujours plus.  On ne peut cacher à personne que c’est effectivement le cas. Avec l’avènement du mobile, il est logique de croire que le Cyber Monday continuera de faire sa place parmi les journées d’hyperconsommation. Toutefois, je ne vois pas en quoi c’est un problème en soi. Je trouve simplement que c’est à chaque individu d’adopter un comportement responsable et de demeurer dans la limite de ses besoins, sans s’en créer de nouveaux. Lorsque c’est le cas, c’est tout le monde qui est gagnant !





2 commentaires:

Valérie LeBlanc a dit…

Je suis tout-à-fait d'accord avec le fait que le cyber monday n'est pas un problème en soi. Des journées comme le black friday et le cyber monday s'inscrivent dans la même lancée qu'un boxing day, qu'une vente de changement de saison, de fermeture, etc. C'est un incitatif à l'achat, mais sincèrement avec toutes les publicités et promotions auxquelles nous sommes exposés quotidiennement, ça ne change pas grand chose et après tout chacun est maître de ses actions et décisions.

Toutefois, le seul bémol que je peux mettre à cette affirmation, c'est que ce que la hausse d'achats par internet nuit grandement aux boutiques qui sont dans un lieu physique. En effet, lorsqu'il n'y a pas de local et de vendeurs à payer, il est possible d'offrir des réductions considérables au consommateur. Un propriétaire de boutique me parlait justement de cela il y a peu de temps. Le e-commerce a des conséquences directes sur ses ventes. Pour lui, il est clair qu'il est mieux de magasiner dans des boutiques physiques pour plusieurs raisons à commencer par le service à la clientèle, le service après-vente, etc. Il y a une possibilité comme quoi à la longue, les petites boutiques finiront par mourir au profit du commerce électronique.

Blogger a dit…

Play Audio: Sprinter - Moroz 148 (Dark Psytrance)