vendredi 14 février 2014

Viol: condamnées au silence

Je veux comprendre pourquoi, sur les 75.000 viols présumés en France seulement 10 885 sont déclarés*. Je veux savoir pourquoi en France seulement 2% des violeurs sont condamnés. Nous visons dans une société qui tolère le viol. Prenez en conscience et dites-moi si cela vous convient.

On explique aux victimes qu’elles auraient pu éviter leur viol. On les culpabilise. Une tenue moins sexy, des talons moins hauts, un peu moins de Vodka et quelques amis pour rentrer chez soi. Voilà ce qu’il faudrait pour éviter un viol. Malgré les progrès de la cause féminine les stéréotypes machistes ont la vie dure. Par tous les moyens on tente d’imposer aux femmes leur comportement, leur tenue et des horaires. Pourquoi je n'aurais pas le droit de marcher seule dans la rue? Pourquoi je ne pourrai pas m'habiller comme je le désire? Pourquoi je devrais rentrer avant une certaine heure? Quand on est une femme on doit avoir peur du noir et des ruelles. Je ne trouve pas ça normal. On touche à la liberté des femmes. On les limite et d’une certaine façon on continue à refuser aux femmes le droit de disposer de leur corps.
La société ne dit pas aux hommes « ne violez pas », elle explique aux femmes ce qu’elles doivent faire pour éviter un viol. C'est un non-sens.
Ces insinuations poussent les femmes à se sentir coupable de ce qui leur est arrivé. On a tendance à oublier qui a commis le crime. La majorité des viols sont dit "opportunistes". Les agresseurs ne s’arrêtent que très rarement à des critères de beauté et agissent par ce que l'occasion se présente. Quand on parle de viol, on parle de la recherche de pouvoir d'un homme sur une femme.
Aujourd’hui aux yeux de la loi, il n’existe plus de circonstances atténuantes pour celui qui commet une agression sexuelle. Mais pourquoi aux yeux de la société les femmes sont coupables de tenter les hommes et les hommes sont excusés de commettre des viols ?
Le viol, c’est un crime. C’est priver la personne de son droit le plus fondamental qu’est la liberté. Le viol, c’est une arme de guerre. Utilisée pour asseoir la supériorité d’un camp sur l’autre et démoraliser les troupes ennemies. Tolérer le viol, voyez donc ce que cela implique pour une société.

Pour moi, la violence faite aux femmes est les symptômes d’une société malade qui considère la femme comme une menace qu’il faut réduire au silence. Les mentalités doivent changer.
Et vous, pensez-vous vraiment que certaines femmes méritaient leur viol?


Source:
http://www.contreleviol.fr/
Note: *Ce post ne traite que des viols de femmes par des hommes car il s'agit d'une majorité des cas.

1 commentaire:

Laetitia Dupouy a dit…

Je trouve ton commentaire très intéressant et tu as tout à fait raison selon moi.

Je regarde souvent la série Tv «Laws and order» sur les crimes sexuels et il y a plusieurs semaines, il y avait un épisode là dessus.
Un humoriste qui parlait de viol dans son sketch, selon lequel «les viols de groupe étaient drôles»
On parlait des viols qui étaient devenus à la mode. Les femmes qui ont une aventure d'un soir se proclamaient violées le lendemain, car elles se sentaient honteuses.
Ce qu'il disait dans la série était honteux, mais il est vrai que de nos jours les hommes réagissent comme ça.

Quand est-ce qu'il y a vraiment eu viol? Excusez-moi pour le langage, mais il l'explique dans la série. Les bleus, les coups, les pénétrations violentes sont soi-disant «devenus à la mode», certaines personnes aiment ça. De nombreuses personnes, après avoir eu ce genre de relations, étant trop honteuses, décidèrent d'avoir eu une relation non consentante.
De ce fait, maintenant il y a une généralisation: la fille se proclame violée, elle ment.

Je pense qu'on devrait juger certains comportements des hommes au lieu de critiquer l'apparence des femmes.