mercredi 26 février 2014

Des mots de trop pour Arland Bruce III


Désolée du délai de publication encore une fois...

12 février - Cette semaine, le receveur des Alouettes de Montréal, Arland Bruce III a été retiré de l’équipe pour des propos homophobes sur les réseaux sociaux. C’est à la suite de commentaires inappropriés au sujet de Michael Sam, un joueur américain, qui a récemment dévoilé son homosexualité publiquement, que Bruce a été sanctionné. Il aurait publié sur son compte Twitter des commentaires très méchants qui s’adressaient directement à Michael Sam lui demandant s'il avait peur de toucher aux femmes et quelques autres propos homophobes.

Le DG et entraîneur-chef de l’organisation, Jim Popp, est très déçu de son joueur et n’appuie pas du tout ses agissements. De plus, les Alouettes ont voulu se dissocier complètement de cette situation. Croyez-vous que l’image de l’organisation des Alouettes est mise en jeu ou simplement celle de Bruce? Pour ma part, je crois que les Alouettes ont fait la bonne chose en sanctionnant le joueur qui a manqué d’éthique aux yeux de l’organisation. Par contre, je ne crois pas que l’image des Alouettes est dérangée, puisqu’il peut être difficile de contrôler les propos des joueurs, et ça, tout le monde le sait!

Que pensez-vous de cette sanction? Est-elle justifiée?

2 commentaires:

Étienne Roy a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Étienne Roy a dit…

Je crois que cette sanction est totalement justifiée. Dans le cas d’Arland Bruce, ce dernier est plutôt controversé à travers la Ligue canadienne de football. En plus de son arrogance sur le terrain, il est aussi incontrôlable à l’extérieur, d’ailleurs en 2011, alors qu’il évoluait avec les Lions de la Colombie-Britannique, il a eu une prise de bec avec les autorités, il avait passé une nuit en prison. Il n’est pas le seul à avoir émis des propos homophobes, Bryant Turner fils, membre des Blue Bombers de Winnipeg a également été sanctionné. Je crois que les Alouettes ont envoyé un message clair, qu’un comportement et que des paroles de la sorte sont inacceptables pour l’organisation et pour la société. Je suis conscient que des commentaires du genre, il y en aura toujours, surtout avec les médias sociaux où les gens peuvent s’exprimer librement. Je n’arrive pas à croire que Bruce n’était pas conscient des conséquences de ses paroles. Bien content que la direction des Alouettes ait réagit rapidement avec cette situation. Pour ma part, sa aurait été une erreur de le garder dans cette équipe, j’avais d’ailleurs été surpris lorsqu’il l’avait engagé, surtout en voyant l’attitude qu’il affichait par le passé avec Hamilton et Colombie-Britannique.